On a encore changé d’année !!

On a encore changé d’année !!

C’est l’heure du bilaaaan !

2018 avait été à chier, avec le chômage, la dépression, mes cheveux qui ne ressemblaient plus à rien.
Et 2019, c’était turbo patate. Vraiment une chouette année.

Vous vous en foutez? EH BÉ JE VOUS LE RACONTE QUAND MÊME.

Écriturement parlant

Aaah, l’écriture, quelle passion insupportable, suffocante et prise de tête… Cette année aurait été l’année avec le plus de manuscrits inachevés. Sur les 6 manuscrits que j’ai commencés, j’en ai terminé… UN SEUL.
Bravo Léa, on applaudit des deux mains. Un manuscrit terminé de 130 maigres pages et le reste crève tristement sur mon Drive Google. A côté de ça, j’ai écrit une dizaine de petites nouvelles dont je suis très contente. Mais sinon, niet.

Mais bon, n’oublions pas que cette année, j’ai trouvé une maison d’édition pour mon premier roman, Les Contours de la mélancolie, je vous bassine avec, donc je vais pas en parler, mais voilà quand même la photo de couverture. Parce kelétrobel.

Mais c’est quand même con d’être un écrivain publié qui n’écrit plus.

Le plus drôle, dans cette histoire, ça a vraiment la réaction de mes proches. Mes parents et beaux-parents se sont transformés en attachés presse locaux, à aller voir tout le monde pour leur dire : LEA A ECRIT UN LIVRE, ACHETEZ-LE. Et vas-y que je vais parler aux libaires et aux journalistes locaux et que j’achète 4 exemplaires de ton livre pour l’offrir à tout le monde. Bref, ma famille qui jusqu’ici s’en foutait CARRÉMENT de mes projets d’écriture est devenue un soutien massif. A tel point (et c’est horrible) que j’en ai presque marre de parler de mon livre, qu’ils me demandent si ça se vend bien, si j’ai des retours. Ils vont même voir sur Amazon et Babélio si j’ai des bonnes notes.
Trop mignons, je vous dis.

Webemant parlant

Une année… pas ouf.
Alors autant, j’entretiens mon blog. Et encore, pas toujours. Mais le reste, putain… je suis vraiment pas régulière. Du tout. Et ça me tue. J’aimerais tellement proposer davantage de contenus et quelque chose bloque. Je vois les autres autour de moi proposer des podcasts ou des chaînes youtube absolument passionnantes et j’ai l’impression d’être un vieux caca à côté.

Je stagne au niveau de mes publications instagram, je stagne dans mes vidéos. Bref, je suis à la rue. Et j’ai un peu honte, parce qu’en vrai, l’écriture, c’est ma passion et j’adore en parler, j’adore essayer d’être didactique pour l’enseigner.

Moiment parlant

Cette année, j’ai découvert deux choses formidables :

  • Le sport : je faisais du sport depuis quelques années, très régulièrement. Au moins deux ou trois fois par semaine. Principalement pour soulager mes migraines (merci les hormones et merci la génétique) mais aussi pour vider ma tête qui ferme rarement sa gueule. Et là, j’ai découvert… le yoga.
    Alors non, le yoga n’est pas un sport de mémère où on reste assis en tailleur en attendant le nirvana (ça, c’est la méditation, bande de gogols!!) C’est très physique, ça sollicite tout le corps, ça travaille les articulations et la respiration, c’est un vrai bonheur. J’en fais cinq par semaine au moins depuis février et ça a changé ma vie.
  • Avoir une maison : j’ai déménagé. J’ai une maison. Elle est si jolie. Elle date d’avant 1945, vous vous rendez compte? Et j’ai un chat ! Et un lit ! Et une machine à laver. J’ai enfin un coin à moi, entièrement dédié à l’écriture, une pièce à l’étage où je peux travailler sur mes projets tranquillement. Je veux encore l’aménager, en faire une vraie pièce cool où je vais avoir hâte de m’asseoir pour travailler… Un sujet pour un prochain article, sûrement !

Point bonus :
J’ai trente ans.
Moi, je trouve que 30 ans, c’est le nouveau 20 ans. Trente ans, t’es plus beau que jamais, tu es mature, tu fais ce que tu veux et tu gagnes ta propre thune. Tu gagnes en indépendance émotionnelle et intellectuelle. Tu deviens plus que jamais le maître de ton bateau. J’adore mon âge. Et j’espère que vieillir sera chouette.

Objectifs 2020

Moiment et organisionnellement parlant

J’ai commencé l’année avec une gastro bien jolie. J’ai interprété ça comme un signe du destin. Le destin me disait : arrête tes conneries, tu te mets trop la pression.

Alors cette année, j’ai décidé un truc crucial : j’arrête de m’organiser.

Oué. J’arrête de prévoir des séances d’écriture à 6 heures du matin, j’arrête de me forcer à écrire 2000 mots par jour. Vous allez dire : mais comment vas-tu faire pour y arriver??

Je vais vous répondre : je n’y arrivais pas en m’organsisant comme une ouf. Je suis bordélique, mais disciplinée. La clé, c’est la régularité, se forcer de temps en temps, mais ne jamais oublier que l’écriture c’est 50% contrainte, 50% plaisir. Sinon, c’est juste un boulot chiant ou un petit hobby.

Je suis donc encore et toujours à la recherche d’un système fonctionnel pour écrire régulièrement. Celui que j’avais avant, avant d’arriver sur les réseaux était très simple : 500 mots par jour. Le soir, le matin, le midi. Peu importait, mais je devais les écrire. Un peu de contrainte, mais toujours beaucoup moins que de s’imposer des morning routine qui te flinguent la gueule pour le reste de la journée où tu écris dans le coltar des trucs qui n’ont aucun sens parce que tu voudrais dormir. Je connais encore mal mon rythme et en 2020, j’aimerais bosser dans mon sens, celui qui va convenir à ma vie et à mes ambitions. Je reviendrai vers vous pour ce sujet.

Webement parlant

J’ai ENFIIIIN réussi à changer mon nom de domaine. Ce “Léa Hendersen” qui s’affichait dans l’URL me rendait folle. Elle correspond à une période de ma vie où je me cachais pour écrire et j’avais tellement honte que j’avais cru essentiel de devoir prendre un pseudo. Aujourd’hui, j’assume.
Et je suis définitivement Léa HERBRETEAU avec ce bon nom bien vendéen, et c’est sous ce nom que je suis publiée.

Je vais donc en profiter pour refaire intégralement mon site avant fin janvier. Si, si, je vais le faire !!!

Publicationnement parlant

La semaine prochaine, la course commence (j’ai encore la gastro rien que d’y penser) Je vais à la rencontre des libraires à Nantes et Paris, je vais faire mes premières dédicaces et j’en prévois d’autres en Bretagne pour février.

Je vous ferai un récap, si ça vous intéresse.

Et aussi, en 2020, je vais envisager de faire un bébé. On verra. (Faut que j’en parle à mon mec, d’abord. Putain d’horloge biologique de merde.)

Et vouuuus??? Dîtes-moi tout !

This Post Has 9 Comments

  1. Bonne année 2020 !
    En espérant qu’elle soit la plus positive possible.
    Je n’ai pas pris de résolution pour 2020 (ou alors je les ai prises des mois avant^^), donc : no pressure.

    Mais je confirme : 30 ans c’est le nouveau 20 ans XD

    1. On est d’accord 😉
      En tout cas, je te souhaite mille réussites pour 2020 !! <3

  2. UN BÉBÉ ?
    Et tu lâches ça comme ça tranquilou au milieu des objectifs de l’année. Ah bah tout de même O_O Tous ces gens qui se comportent en adultes, ça me tue.

    “J’ai juste écrit une dizaine de nouvelles” dit la fille qui prétend n’avoir rien écrit de l’année. Franchement le jour où je serai capable d’écrire 11 textes dans l’année, on en reparle. Arrête de te dévaloriser ! Une dizaine d’histoires, c’est juste fou ! 😀

    Et tu as oublié de mettre la photo de ton livre.
    Et j’ai hâte de voir ton nouveau site.

    Go Go 2020 !

    1. Hahhaha ! Pour le bébé, je crois que c’est les hormones qui font chier. Et à chaque fois que j’en parle à mon mec, il pâlit et il dit : “Mais on n’a pas assez de place dans le frigo !!!”
      (Et pour la photo, je vois pas de quoi tu parles, elle est en ligne, regarde!! ^^)

  3. Super année à toi avec plein de kiff, il en sortira bien quelque chose d’écrit.
    Ravi de retrouver ton blog après ce changement de nom de domaine qui a perturbé mon navigateur.
    Moi les bébés c’est déjà fait mais projet de l’année: finir mon premier jet entamé depuis 10 ans (et avancé de 70% en 2019). Et trouver le temps d’aller en librairie acheter ton livre ^^
    Un petit lapin qui t’aime

    1. Mais il y a tellement d’amour dans ce commentaire!!! Merci beaucoup !
      Moi aussi je te souhaite un milliard de belles choses pour 2020, dans ta vie pro/perso/artistique !
      (Et pour le changement de domaine, ça a été d’une complication infinie et je suis pas certaine de l’avoir très bien géré !)

  4. Je me suis identifié à tellement de tes déboires…
    Moi aussi j’ai testé la miracle morning, endormi sur mon clavier.
    Moi aussi j’ai peiné, et peine encore, à trouver un rythme d’écriture.
    Moi aussi j’ai commencé plus de manuscrits que je n’en ai terminé.
    Quel soulagement de voir que je ne suis pas seul, et que des auteurs publiés souffrent des mêmes problèmes!
    Merci à toi pour cet article, et plein de bonnes choses pour 2020!

    1. Dormir sur le clavier à 5 heures du matin : check.
      Dresser des to do lists et des deadlines pour écrire : check.
      Ecrire 150 manuscrits qu’on ne mène pas à terme : check.
      Avoir envie de s’arracher les cheveux : check.

      Alors oui, j’ai les mêmes problèmes. Et promis juré craché, dès que je trouve la solution, vous serez les PREMIERS à en entendre parler.
      On garde espoir !!

Leave a Reply

Close Menu